LIENS

ÉVÉNEMENTS À VENIR

ART NOUVEAU ET INDUSTRIE D'ART
Une exposition à ne pas manquer, jusqu'au 03/09/2018 au Musée des Beaux-Arts de Nancy

   Transformer le cadre de vie, l’améliorer en s’inspirant des formes puisées dans la nature, telle était l’ambition principale de L’École de Nancy. En choisissant le nom d’Alliance provinciale des industries d’art, les nombreux industriels, artistes et architectes qui participèrent à l’association affirmaient leur rôle de diffuseurs d’une nouvelle esthétique indissociable d’un nouveau mode de vie. On inventa plus tard cette formule pour résumer leur vocation : l’art pour tous, et l’art dans tout !
   L’exposition conçue par le musée de l’École de Nancy illustre le caractère novateur de ce cadre de vie, où les procédés techniques les plus modernes de l’époque étaient mis en œuvre afin de produire des meubles et objets à la fois fonctionnels, dotés d’une esthétique inédite, et à la portée de toutes les bourses.
Exposition ouverte tous les jours (sauf le mardi) de 10h00 à 18h00. Tarif : 7 €.
Visite guidée tous les dimanches à 15h00 (4 €)

L’ACADÉMIE DE STANISLAS

François LE TACON, membre de notre Association, est depuis longtemps "Questeur" (Trésorier) de l'Académie de Stanislas, dévouée aux Sciences, Lettres et Arts depuis le 28 décembre 1750. Le siège est situé à Nancy, 43 rue Stanislas.
Cette institution a été fondée à Nancy le 28 décembre 1750 par le roi de Pologne, duc de Lorraine et de Bar, Stanislas Leszczynski. Depuis cette date, elle a conservé l’esprit voulu par son fondateur et s'intéresse aux multiples aspects de la culture scientifique, littéraire, artistique et technique. Ouverte au monde contemporain, elle a notamment, pour objectif d’animer des débats sur l’évolution de notre société. Les séances suivantes sont ouvertes à tous (d'autres étant réservée aux membres de l'Académie).
CLIQUEZ ICI  pour visiter le site web de l'Académie de Stanislas.
L'ACADÉMIE NATIONALE DE METZ
 
Jean-François MULLER, membre de notre Association, est depuis l'an dernier Président de l'Académie Nationale de Metz. À ce double titre, il nous fait part des activités programmée pour 20018 par cette institution dont l'histoire remonte à 1757 sous l’appellation originale de "Société d'étude des sciences et arts de la Ville de Metz". Elle a évidemment connu des vicissitudes à l'occasion des aléas de l'histoire, d'abord lors de la Révolution Française, puis pendant la période de rattachement de l'Alsace-Lorraine à l'Allemagne après la guerre de 1870. L'Académie a retrouvé sa quiétude et bénéficie d'une installation pérenne dans ses locaux propres, 20 en Nexirue à Metz, l'Académie possède une riche bibliothèque accueillant étudiants et chercheurs. Elle tient une séance privée mensuelle, d'octobre à juin. Le bilan de ses travaux est présenté en fin d'année au cours d'une séance publique, dans les salons de l'Hôtel de ville, cette manifestation étant un des points forts de la vie culturelle de la cité messine.
CLIQUEZ ICI  pour visiter le site web, de l'Académie Nationale de Metz.

DES NOUVELLES DES ÉMÉRITES TOULOUSAINS

EMERITES.LORRAINE garde un contact régulier avec l'AETMP (Association des Émérites de Toulouse Midi Pyrénées). Comme chacun sait, nos collègues toulousains ont créé leur association en décembre 2014 et nous l'avons vu progressivement monter en puissance. En plus de quelques visites croisées de membres du Bureau des deux structures (malheureusement éloignées géographiquement), nous continuons à échanger des informations par voie informatique sur nos programmes respectifs.

ÉVÉNEMENTS PASSÉS

L'ART NOUVEAU À L’ACADÉMIE LORRAINE DES SCIENCES

Au cours de sa séance du 14 juin 2018 à 17h30, une conférence a été présentée par par Jean-Luc ANDRÉ, architecte, sur le sujet suivant : "Hector Guimard, architecte : Art nouveau et modernité". Cette session aura lieu dans la Salle du Conseil de la Métropole du Grand Nancy, 22-24 viaduc Kennedy.

A noter que Jean-Luc ANDRÉ est descendant de l'architecte de renom de l'Ecole de Nancy, Émile ANDRÉ.


ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES ANCIENS ET AMIS DU CNRS

Parmi nos liens les plus chers figure en bonne place l'Association des Anciens et amis du CNRS (ou A3 CNRS en bref). Elle est importante tout d'abord parce qu'elle regroupe des personnels CNRS qui ont travaillé avec les professeurs émérites de Lorraine et mêmes des chercheurs émérites du CNRS membres de notre association. Elle l'est également parce que son correspondant pour la région Centre-Est est notre ami Bernard MAUDINAS, dont le dynamisme et la gentillesse sont bien connus de tous.

L'année 2018 est marquée d'une pierre blanche pour cette association dans notre région. En effet, c'est à Nancy que s'est tenue le 7 juin 2018 son Assemblée Générale nationale. Plusieurs de nos membres y ont participé. Au travers des activités proposées, ce fut une occasion exceptionnelle pour partager les succès (et sans doute les soucis) de cette association qui nous est proche.

CLIQUEZ ICI  pour consulter la rétrospective des activités de l'Association des Anciens et Amis du CNRS (Direction Régionale Centre-Est) depuis 2005.
RENÉ BLONDLOT, ICÔNE DE L'ERREUR SCIENTIFIQUE

Le Jeudi 11 janvier 2018, l'Académie Lorraine des Sciences a donné la parole à Vincent BORELLA pour une conférence très documentée sur "BLONDLOT et les rayons N : genèse et postérité d’une erreur scientifique".


Prosper-René BLONDLOT (1849-1930) a vécu l'essor de Nancy suite à la guerre de 1870. Il fut contemporain des grands artistes de l'Ecole de Nancy. Physicien de qualité à la Faculté des Sciences, il réalisa ses travaux "majeurs" à l'époque des grandes découvertes des radiations électromagnétiques : Wilhelm RÖNTGEN (1895) pour les rayons X, Henri BECQUEREL(1896) pour les rayons "uraniques", Paul VILLARD (1900) pour les rayons Gamma. Victime de son auto-suggestion, il publia en 1901 une communication sur les "rayons N" (N comme Nancy). Ce rayonnement, censé augmenter la luminosité d’une lumière de faible intensité, intrigua beaucoup de ses collègues. Certains accueillirent la nouvelle de cette découverte avec enthousiasme, d'autres manifestèrent un grand doute. C'est ainsi qu'un an seulement après la découverte de BLONLOT, Robert Williams WOOD publia, dans la revue "Nature", un article présentant le phénomène comme purement subjectif et sans origine physique. Au delà du caractère anecdotique de cet épisode, c'est tout le processus de la Découverte qui suscita une réflexion fondamentale. Sans remettre en cause les qualités de son auteur, cette erreur resta gravée dans la mémoire de générations de physiciens. Quant à René BLONDLOT, il prit sa retraite prématurée en 1909. Il resta toujours persuadé du bien-fondé de ses découvertes, jusqu'à sa mort, survenue en 1930. Il légua tous ses biens à la ville de Nancy. Les Rayons N sombrèrent dans l'oubli, sauf pour plusieurs universitaires qui en tirèrent un enseignement pertinent au sujet de la rigueur à apporter dans la recherche scientifique.
RENCONTRES "ARBRE ET BOTANIQUE"
à la Métropole du Grand-Nancy

Les 29 avril et 18 novembre 2017, des ateliers organisés par la Métropole du Grand-Nancy ont réuni un bon nombre de spécialistes et de témoins au sein d'ateliers d'échanges et de créativité. Un des objectifs de ces réunions était de faire émerger des idées en vue la mise en œuvre d'un "pôle d'excellence métropolitain dans le domaine du végétal". Au delà de l'effet de mode lié à cette thématique, cette réflexion avait un réel intérêt prospectif afin que  les plantes trouvent encore mieux qu'aujourd'hui leur place dans les espaces de vie et d'activités de l'agglomération.
Répondant à l'invitation du Président André ROSSINOT, l'association EMERITES.LORRAINE a participé à cet effort conceptuel aux côtés d'autres associations scientifiques et culturelles. Au cours de la seconde réunion (tenue au Jardin botanique de Villers), un exposé intéressant a été présenté par Thierry FERRARI, Directeur de l'Intelligence Territoriale et Institutionnelle au sein de l'ADIT (Agence pour la Diffusion de l'Information Technologique) dont le siège est à Strasbourg. Ce regard extérieur était le bienvenu afin d'éviter toute consanguinité au débat. Affaire à suivre...

CLIQUEZ ICI  pour prendre connaissance de la présentation de Thierry FERRARI