UNIVERSITÉ DE LORRAINE


CLIQUEZ ICI  pour accéder au site officiel  de l'Université de Lorraine.

CÉRÉMONIE CONVIVIALE POUR LES NOUVEAUX ÉMÉRITES

    Comme chaque année après la rentrée, le Conseil Scientifique de l'Université de Lorraine a délibéré en formation restreinte le 18/09/2018 pour nommer de nouveaux Professeurs et Maîtres de Conférences émérites, ainsi que des MC "cum merito". Il a également renouvelé des émérites parvenus au terme de leur nomination de 3 ans et qui en ont fait la demande.
    Pour la première fois en 2018, le Président Pierre MUTZENHARDT a honoré ces nouveaux émérites, au nom de l'Université, lors d'une Cérémonie d'Accueil, à la fois officielle et amicale, qui s'est tenue dans l'amphithéâtre situé au siège de l'Université, le lundi 22 octobre 2018. Il a ainsi marqué son estime pour des enseignants-chercheurs qui contribuent après leur retraite au rayonnement de l'université. De nombreux professeurs et maîtres de conférences assistaient à cet événement pour saluer pour exprimer leur sympathie à l'égard de leurs collègues honorés ce jour-là.
    L'Association EMERITES.LORRAINE, qui s'est donnée pour objectif d'établir des relations entre les émérites lorrains au travers d'un programme d'activités très éclectique, était étroitement associée à la cérémonie dans le cadre de sa convention de partenariat avec l'Université signée en 2016 entre les Présidents deux structures.
    Afin d'enrichir le programme de cet événement, notre ami Armand GUCKERT (Président fondateur de l'association) a présenté une conférence interdisciplinaire intitulée "Origine du blé et histoire du pain". Tous les participants (nouveaux émérites, renouvelés et anciens, ainsi que des enseignants-chercheurs en activité) assistaient à cette rencontre, qui s'est terminée de manière très chaleureuse par un cocktail dînatoire aimablement offert par l'Université de Lorraine.

CLIQUEZ ICI  pour le reportage photographique de la cérémonie.
Rendez vous à la rubrique "CONFERENCES" pour la conférence d'Armand GUCKERT.
CLIQUEZ ICI  pour l'article publié dans la revue électronique "FACTUEL" de l'UL.

L’UNIVERSITÉ DE LORRAINE EN 2017-2018

Le rapport d’activité 2017-2018 de l'établissement s'est présenté sous la forme d'un petit filmdivisé en grands thèmes. Il n'est certes pas exhaustif présente les principales dimensions de l'activité et témoigne du dynamisme de l’université, de l’ensemble de ces composantes et de ses personnels et étudiants. Voir ci-dessous la vidéo de l'UL, présentée par Hélène BOULANGER, Vise-Présidente du Conseil d'Administration.



DOCTEURS A L'HONNEUR

Pierre MUTZENHARDT, Président de l'Université de Lorraine et Florence ROBINE, Rectrice de la région académique Grand Est et de l'académie de Nancy-Metz, Chancelière des universités,
ont présidé la cérémonie de remise des diplômes de doctorat et des prix de thèse 2018 de l'Université de Lorraine le vendredi 19 octobre 2018 à 14h30 , Amphi Parisot, 20 rue Lionnois à Nancy.

LES RELATIONS INTERNATIONALES A L’UNIVERSITÉ DE LORRAINE

Voir ci-dessous les informations données par Karl TOMBRE, Vice-Président. aux relations internationales, sur la politique de l'Université de Lorraine dans ce domaine. Le texte est issu de la lettre d'information "Factuel", au 28/09/2018.

Quelle est l'importance des relations internationales pour une université ?

Tout d'abord, c'est dans la nature même d'une université d'être ouverte sur le monde. La science ne se fait pas dans les frontières nationales, les communautés de recherche sont par essence internationales, les chercheurs et enseignants-chercheurs sont en "coopétition" avec leurs homologues du monde entier, lisent et évaluent les articles les uns des autres, passent du temps dans d'autres laboratoires à l'occasion de séjours post-doctoraux, de sabbatiques ou de visites plus courtes, etc. La science, en tant que connaissance partagée de l'humanité, se construit et se développe de cette manière, pierre après pierre. Comme en génétique, on a aussi besoin en science de "mélanger les chromosomes" et d'avoir de la fertilisation croisée pour garantir la vitalité des idées et du progrès scientifique.
Nous avons aussi tout intérêt à former des étudiants ouverts sur la richesse, la diversité mais aussi la complexité du monde actuel. Inclure un séjour à l'étranger dans un cursus de formation apporte un plus indéniable ; certains programmes européens comme Erasmus, dont nous avons fêté les 30 ans l'année dernière sont de ce point de vue remarquables, ils ont contribué à former des générations de citoyens européens qui sont maintenant pour beaucoup d'entre eux dans des postes à responsabilité publics ou privés dans les différents pays européens, et qui sont passés par la "case Erasmus".
2017 - Accord de partenariat avec
l'Université de Wuhan

Quel meilleur vaccin contre le repli sur soi et le populisme que de former la jeunesse dans cet esprit d'ouverture ! Plus on passe des frontières, moins on a peur des frontières ! Et naturellement, envoyer nos étudiants dans des universités de pays partenaires implique d'accueillir les leurs...
Au-delà de ces échanges, des universités accueillantes et ouvertes sur le monde contribuent au pouvoir d'influence - soft power - de notre pays, de notre culture, de notre environnement économique. Pour toutes ces raisons, l'université, mais aussi les institutions nationales, européennes et internationales, proposent un certain nombre de dispositifs d'accompagnement et de facilitation de ces multiples échanges et collaborations. C'est tout le sens de l'action européenne et internationale d'une université.

Quelles sont les grandes lignes de la stratégie internationale de l'Université de Lorraine ?

- Encourager et développer la mobilité entrante et sortante, des étudiants, des doctorants et des personnels
- Mettre l'accent sur l'attractivité du site, en adossant des formations très ouvertes à l'international à nos raies scientifiques les plus brillantes, en développant aussi des services d'accueil pour étudiants et chercheurs internationaux
- Développer un vrai positionnement d'université européenne sur la base de notre réseau transfrontalier Université de la Grande Région
- Développer notre présence dans les réseaux européens et dans des projets européens ambitieux, en formation comme en recherche
- Établir un ensemble limité de partenariats stratégiques avec des universités internationales, avec lesquelles nous partageons idéalement des activités de recherche conjointes, des thèses en cotutelle, et des formations conjointes ou en partenariat. La cible est d'avoir une dizaine à une quinzaine de tels partenariats privilégiés, sur lesquels nous pouvons flécher des moyens spécifiques.

Quelles sont vos réactions sur la position actuelle de l'Université de Lorraine dans le classement de Shanghai ?

Tout d'abord, il faut rester sobre. Il serait illusoire de penser que quelque classement que ce soit reflète à lui seul les caractéristiques, les forces et les faiblesses d'une institution aussi complexe et aussi variée qu'une université. Se baser uniquement sur un classement pour juger de la valeur d'une université serait aussi simpliste que se baser uniquement sur la prise de température d'un patient pour diagnostiquer son état. Mais cela ne veut pas dire qu'on jette le thermomètre ; tout limité qu'il soit, il donne une mesure et permet aussi de constater des évolutions, positives ou négatives. C'est la manière dont nous analysons la position de l'Université de Lorraine, notamment dans le classement de Shanghai.Ce dernier est très orienté recherche et rayonnement scientifique. Dans un contexte global de poussée vers le haut des classements de nombre de nouvelles universités, notamment asiatiques, on dit parfois que maintenir son rang est déjà un signe de vitalité et de qualité.Une université comme la nôtre, qui s'est clairement positionnée sur des priorités qui pour beaucoup touchent à l'ingénierie
Etudiants américains à Nancy
prise au sens large, est évidemment sensible à son évolution absolue et relative dans le classement par disciplines, notamment celles de l'ingénierie. Pour celles-ci, nous sommes classés cette année dans 13 de ces 22 disciplines, contre 11 l'année dernière. Cela inclut de très belles progressions qui reflètent bien l'analyse que nous faisons nous-mêmes de nos points forts : 24e mondial et 1er français (2e européen) en génie minier et minéral, 39e mondial et 2e français en automatique et contrôle, 48e mondial et 3e français en métallurgie, progression de la tranche 201-300 à la tranche 151-200 (tranche 7-12 au niveau national) en science et génie des matériaux, 1er rang français réaffirmé en génie des procédés malgré le recul en trompe-l’œil dans le classement mondial (nous étions 48e sur 300 universités l'année dernière, nous sommes dans la tranche 76-100 sur 500 universités cette année !) Mais le côté pluridisciplinaire de notre université n'est pas pour autant aux abonnés absents ; nous sommes aussi classés dans au moins une discipline de chacune des autres grandes catégories, avec des positionnements très corrects dans de grandes disciplines présentes partout, comme les sciences de la terre, les mathématiques, les sciences agronomiques ou la biologie, avec un très beau positionnement (50e mondial et 1er français) en santé publique, notamment.Nous avons aussi le plaisir cette année d'apparaître pour la première fois dans les sciences sociales, plus précisément en sciences de gestion / management, à une place qui reste certes plus modeste (tranche 401-500 au niveau mondial, 16-19 au niveau français), mais ce n'est qu'un début.Au total, l'Université de Lorraine est classée dans 23 disciplines sur 54.Nous ne fermons pas les yeux sur les quelques domaines où notre classement est en baisse ou sur la discipline pour laquelle nous disparaissons du top 500.Mais ce classement et surtout les évolutions disciplinaires d'une année à l'autre nous donnent quelques indications - plutôt encourageantes - sur notre trajectoire, notre rayonnement, la solidité de nos équipes de recherche et notre potentiel d'attractivité à l'international.

L'ÉQUIPE POLITIQUE DE L'UL

Pierre MUTZENHARDT, Président.
Professeur de résonance magnétique nucléaire ; membre du Conseil Economique, Social et Environnemental de Lorraine depuis 2007 ; expert auprès de l'Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé de 2006 à 2011.

Aurélien BERNARD, Chef de Cabinet.
Assure la coordination des activités du Président et suit les dossiers réservés (cabinet-president@univ-lorraine.fr).

Hélène BOULANGER, Première Vice-présidente en charge du Conseil d'Administration. Maître de Conférences en sciences de l’information et de la communication à l’UFR Sciences Humaines et Sociales-Nancy.

Frédéric VILLIÉRAS, Vice-président en charge du Conseil Scientifique.
Directeur de recherche au CNRS (Institut des Sciences de l’Univers) au Laboratoire Interdisciplinaire des Environnements Continentaux (LIEC), il travaille sur les interactions moléculaires aux interfaces solides/liquides et solides/gaz. Le Conseil Scientifique est une instance importante pour les Émérites car c'est cette instance qui décide des nominations, en conseil restreint.

Sabine CHAUPAIN-GUILLOT, Vice-présidente en charge du Conseil de la Formation.
Maître de conférences et Vice-doyen de la Faculté de Droit, Sciences Économiques et Gestion de Nancy depuis 2010, elle est également responsable de la licence d’économie depuis 2005.

Laurence CANTERI, Vice-présidente du Conseil de la Vie Universitaire
Maître de conférences en mécanique et énergétique à l’IUT Nancy-Brabois depuis 1997 où elle enseigne le contrôle destructif, l’énergétique en DUT, le contrôle produit en LP.

Guillaume HAJ-HUSSEIN, Vice-président "Etudiant".
Âgé de 29 ans, il est titulaire d'un Master 1 en management public.

Christine ROIZARD, Vice-présidente "Ressources humaines et conditions de travail".
Chargée de recherche CNRS de 1984 à 1995 puis Professeur à l’ENSIC. Elle est spécialiste de génie des séparations et ses thématiques de recherche concernent le couplage des procédés de séparations et des réactions chimiques, avec comme applications le traitement des effluents gazeux industriels.

Brigitte NOMINÉ, Vice-présidente "Numérique".
Ingénieure de recherche hors classe, spécialiste du numérique et plus particulièrement des infrastructures et des systèmes d’information. Experte auprès du MENESR depuis 2002 dans le cadre des expertises numériques des contrats quinquennaux.

Vincent HUAULT, Vice-président "Immobilier et transition énergétique".
Maître de Conférences en paléontologie à la Faculté des sciences et technologies. Membre du laboratoire "Géoressources". Il a été chargé de mission Responsabilité sociétale des universités pour l'Université de Lorraine de 2013 à 2015.

Karl TOMBRE, Vice-président "Stratégie européenne et internationale".
Professeur d’Informatique à Mines-Nancy depuis 1998. Au LORIA, il a créé et animé pendant plusieurs années une équipe de recherche dans le domaine de l’analyse d’images de documents.

Michel FICK, Vice-président "Partenariats socio-économiques et développement territorial".
Professeur de génie des procédés à l’ENSAIA depuis 1994. Directeur de cette école de 2007 à 2017.
PÔLES SCIENTIFIQUES ET COLLEGIUMS

LES 10 PÔLES SCIENTIFIQUES DE L'UL
A2F : Agronomie, Agroalimentaire et Forêt
AM2I : Automatique, Mathématiques, Informatique et leurs Interactions
BMS : Biologie, Médecine, Santé
CLCS : Connaissance, Langage, Communication, Sociétés
CPM : Chimie et Physique moléculaire
EMPP : Énergie, Mécanique, Procédés, Produits
M4 : Matières, Matériaux, Métallurgie, Mécanique
OTELo : Observatoire Terre et Environnement de Lorraine
SJPEG : Sciences Juridiques, Politiques, Économiques et de Gestion
TELL : Structures transversales de recherche
CLIQUEZ ICI pour voir le tableau complet de composition des 10 Pôles de recherche et des laboratoires qui leur sont rattachés

LES 9 COLLEGIUMS DE L'UL
ALL : Arts, Lettres, Langues
DEG : Droit, Ecolomie, Gestion
SHS : Sciences humaines et sociales
L-INP : Lorraine-INP (écoles d'ingénieurs)
SANTÉ
SCIENCES ET TECHNOLOGIES
TECHNOLOGIE
INTERFACE
LMI : Lorraine Management Innovation
CLIQUEZ ICI pour voir la liste détaillée des 8 Collegiums
CLIQUER ICI pour voir la liste des UFR, Facultés, Ecoles, et Instituts

SIGNATURE DE LA CONVENTION ENTRE L'UL
ET L'ASSOCIATION EMERITES.LORRAINE
(Récit de la signature par Marie-Christine HATON et photographies de Jean-Bernard MILLIÈRE)

Moment solennel préparé et attendu de longue date, la signature de la convention en question se fait sous les ors du grand amphithéâtre du campus Lettres et Sciences humaines, ce 2 décembre 2016. C'est dans une volonté de manifestation intergénérationnelle que se produit l'événement : la remise des diplômes de doctorat et des prix de thèse en est le contexte. Un intermède musical par l'ensemble à cordes universitaire (composé d'étudiants réunis en septembre dernier autour de Marion REVEL, chef et flûtiste) assure de façon enlevée la transition. La génération des anciens est représentée par quelques membres du comité directeur et de l'association, en bonne position dans l'amphithéâtre pour être dans la ligne de mire des orateurs.

Pierre MUTZENHARDT, revenu d'une autre manifestation, souligne en premier que notre expertise, nos relations, les missions qui peuvent nous être confiées (comme la mission "Intégrité Scientifique") font de notre association un pilier d'importance pour l'université. Christian G'SELL, en toge pourpre, prend la parole ensuite pour un exposé à facettes multiples. Il insiste sur l'aboutissement de la mise en place de la convention avant une explication destinée à faire prendre conscience aux jeunes de l'assemblée de la valeur de l'éméritat : ce que représente cette nomination, comment elle s'obtient.
Il expose ensuite comment fut fondée notre association après l'action initiale d'Armand GUCKERT, le rapprochement d'abord entre les acteurs de Nancy-Université, le rattachement de Metz et la création de l'association, à l'époque unique en France. Nous scrutons la pile de feuilles que Christian a posée sur le pupitre : le sujet arrive à son terme, les stylos se dégainent pour une signature simultanée. La poignée de main entre le Président de l'université et notre Président à nous scelle définitivement cet accord.
Le texte officiel de la convention a été élaboré au cours des derniers mois : i) par Michel ROBERT (Vice-président de la Vie Universitaire) pour le compte de l'Université de Lorraine et, ii) par Jean BRUN-BELLUT (Secrétaire) et Marie-Christiane HATON (membre du Comité Directeur) pour le compte de l'Association EMERITES.LORRAINE. CLIQUEZ ICI pour lire le texte signé le 02/12/2016.