JOURNÉES À THÈME

PROCHAINE JOURNÉE À THÈME  

"Coopération Santé-Environnement entre la Lorraine et la Chine"

Le jeudi 10 janvier 2019, l'association EMERITES.LORRAINE organisera, en partenariat avec l'Université de Lorraine et le CHRU de Brabois, une journée à thème consacrée aux échanges franco-chinois dans les domaines de la Santé et de l'Environnement.
Les intervenants, Professeurs et Etudiants de France et de Chine, répondront aux questions suivantes :
1) Quelles actions sont menées concrètement par l'UL et le CHRU avec la Chine ?
Les intervenants français et chinois décriront, au travers de leurs expériences, comment les actions
se déroulent concrètement dans les différents domaines scientifiques abordés (Santé et Environnement).
2) Quels sont les apports de la coopération pour l'UL et le CHRU ?
Les interventions montreront comment la coopération favorise la formation spécialisée des jeunes, le progrès de la recherche scientifique et la découverte mutuelle des cultures.
3) Comment monter une coopération avec la Chine ?
Les enseignants-chercheurs désireux de mettre en place des actions en France ou en Chine doivent prendre conscience des ressources à mobiliser et des difficultés éventuelles à surmonter. Il s'agit de découvrir la "boîte à outils" utile pour développer un programme de coopération.

La journée se tiendra dans l'amphithéâtre Lepois à la Faculté de Médecine du Campus santé-Brabois. Les participants inscrits à l'avance seront accueillis à partir de 09h15. 
Après les allocutions d'accueil des établissement partenaires, la matinée entrera dans le vif du sujet
avec les interventions suivantes :

➽  10h30 : Stratégie pour la gestion des sols pollués par des métaux lourds en Chine. Par Jean-Louis MOREL (PR UL, OTELo, ENSAIA)
Comme dans la plupart des pays industrialisés, les sols font l’objet de dégradations importantes. La pollution des sols est consécutive aux activités minières, industrielles, urbaines et agricoles. Elle conduit à l’introduction dans les sols de composés organiques et inorganiques qui en perturbent le fonctionnement et menacent la sécurité alimentaire. En Chine, cette problématique est prise en compte très sérieusement depuis quelques années afin de restaurer la qualité de sols. Ce sont de très grands territoires qui sont concernés par la pollution par les métaux lourds, pour lesquels il est nécessaire de développer des stratégies et procédés adaptés. Dans le cadre du LIA ECOLAND entre l’Université de Lorraine et l’Université Sun Yat-sen de Canton, un partenariat étroit a été établi depuis plus de dix ans en vue de comprendre les processus de pollution des sols et de contamination des récoltes et des eaux et de développer des approches pour une gestion durable de ces territoires pollués afin de leur redonner de la valeur et permettre une agriculture productive et saine.
➽  11h00 : Exemple de la Faculté de Médecine dans le montage d'une coopération. Par Jacques HUBERT (PU-PH) et Jean-François STOLTZ (PU-PH).

Le déjeuner sera pris dans le restaurant des personnels au CROUS de Brabois.

A partir de 14h00, les activités scientifiques comprendront 3 phases
➽  14h00 : Pourquoi une coopération ?
par Zhao YAN (PR Wuhan) et Zhang YONG (PR Shanghai)
➽ 14h45 : Table Ronde : La coopération vue par des étudiants chinois.
➽ 15h30 : Table ronde : La coopération vue par des étudiants et des enseignants français.

Les activités de la journée se termineront vers 16h30.

CLIQUEZ ICI  pour accéder au Flyer de la Manifestation, qui présente tous les détails de la journée et comprend un formulaire d'inscription à envoyer à Michèle KESSLER avant le 15 décembre 2018 accompagné d'un chèque de 25 € par personne, déjeuner compris (les étudiants sont accueillis gratuitement mais doivent s'inscrire également).


JOURNÉES RÉALISÉES

"AgroÉcologie"



Jean BRUN-BELLUT, Armand GUCKERT et François LE TACON, ont organisé le 12 juin 2018 une Journée à Thème intitulée "AgroÉcologie". Cette activité de l'Association a connu un grand succès avec 34 participants. Le programme était très éclectique. Elle s'est déroulée aux environs de Mirecourt et de Vittel, dans les Vosges :
- présentation de l'avancement des travaux de recherche sur l’Agriculture Biologique (INRA),
- réduction des pollutions de l’eau dans le bassin de Vittel (AgriVAIR),
- visite du Musée de la Lutherie.
Le repas de midi a été pris par les participants dans l'excellent restaurant "L'Abondance" de Mirecourt (03 29 37 29 29). Le patron, Bruno FURGAUT, met un point d'honneur à servir uniquement des mets de sa fabrication.
CLIQUEZ ICI  pour télécharger le flyer de présentation
CLIQUEZ ICI  pour voir la présentation de Fabienne BARATAUD, Directrice de l'INRA-Mirecourt
CLIQUEZ ICI  Pour voir le diaporama de la journée, réalisé par Armand GUCKERT et Christian G'SELL.

"MUSIQUE VIVANTE"

C'est à un un véritable cocktail de Musique Vivante que nous ont conviés Marion CRÉHANGE et Michèle KESSLER le 18 avril 2018. Cette manifestation a été un réel succès, avec plus de 70 participants
CLIQUEZ ICI  pour visionner le diaporama de la Journée à Thème "Musique Vivante"

CLIQUEZ ICI  pour télécharger le flyer qui vous remémorera les points forts de cette manifestation dont le programme détaillé est présenté ci-dessous.

Les dessins étaient de Catherine CREHANGE

⏩ 13h30 : Très brève introduction par Marion CRÉHANGE.

⏩ 13h40 : "Mise en oreille" - Tout petit concert par Franck NATAN, violoniste à l'Orchestre Symphonique et Lyrique de Nancy, et Isabelle LE BOULANGER, violoncelliste, co-soliste au sein de l'orchestre de l'Opéra National de Lorraine.
Frank NATHAN est compositeur, responsable "musique" à l'association des Amis du musée des beaux-arts de Nancy (Emmanuel Héré), éclectique, aimant exprimer dans ses compositions l'amour, le doute, les épreuves, la joie, la tristesse, le destin.

⏩ 13h55 : "Musique et plasticité cérébrale" par Jean-Claude MARCHAL.
A été professeur de Neurochirurgie, chef du service de Neurochirurgie pédiatrique au CHRU de Nancy ; membre fondateur puis président de la Société Française de Neurochirurgie Pédiatrique, membre de nombreuses sociétés françaises et internationales de neurochirurgie. Président de l'ALMC (Association Lorraine de Musique de Chambre).Après avoir défini la neuroplasticité cérébrale et les possibilités d’adaptation du cerveau à l’expérience, les principaux réseaux neuroanatomiques mis en cause dans le cerveau du non-musicien et du musicien sont présentés sur la base des données actuelles de l’imagerie cérébrale (IRM, IRM fonctionnelle, tractographie). Une comparaison est établie avec les voies du langage. Ce parallèle permet d’expliquer les possibilités de réadaptation par la musique de certains troubles du langage.

⏩ 15h00 : "Master-Class de flûte traversière" par Gaspar HOYOS, flûtiste colombien, avec une jeune élève, Bianca FIORITO. Flûte solo à l'Orchestre Symphonique et Lyrique de Nancy,  Gaspar HOYOS a donné des concerts en Amérique du Sud, du Nord, en Europe, ou encore au Japon, en Chine et à Taiwan. Il a remporté des prix aux concours internationaux Jean-Pierre Rampal (1998), Markneukirchen (Allemagne, 1998) et NFA Young Artist Competition (USA, 1995). Gaspar donne également des master-classes dans plusieurs continents. Il a enregistré plusieurs disques et a participé à de nombreux festivals de musique. Il fut le dernier flûtiste à recevoir les précieux conseils de Jean-Pierre Rampal.

⏩ 16h00 : Pause-café.

⏩ 16h20 : "Pratique musicale vue comme un processus de médiation. Nouvelles façons de faire de la musique" par François LEGÉE, Chef de chœur et d’orchestre, il dirige depuis sa création en 1982 les chœurs et orchestres de Gradus Ad Musicam (GAM). Éclectique dans ses choix, il privilégie les contacts avec des artistes, chanteurs, musiciens, comédiens, metteurs en scène, danseurs qui inscrivent leur démarche artistique vers les publics, en créant des passerelles et en tentant de favoriser la réponse à la diversité des demandes des jeunes musiciens. Après avoir enseigné dans l’Éducation Nationale et avoir occupé de nombreuses fonctions dans la formation continue des enseignants, puis à la Délégation Académique à l’Action Culturelle, il a été directeur du Pôle Musique et Danse à Metz, établissement d'enseignement supérieur qui forme au Diplôme d'Etat de professeurs de musique et de danse pour les conservatoires et écoles de musique.
Le musicien amateur, chanteur ou instrumentiste, vit une passion exigeante. Mais qui est cet amateur de musique ? Comment vit-il sa passion ? Quelles sont ses motivations et pourquoi consacre-t-il autant de temps à peaufiner les œuvres qu’il interprète, quels bénéfices tire-t-il de cette pratique dans sa vie personnelle, quels en sont les effets identitaires ? Et les professionnels dans tout ça ? La pratique musicale, considérée comme processus de médiation, donne quelques clés de compréhension permettant de passer des objets aux sujets... Et vous, quel genre de musique aimez-vous (petit atelier interactif) ? Comment attirer les jeunes auditeurs (enfants, ado, jeunes adultes, moins jeunes adultes) ? Présentation du GAM, lieu de pratique amateur.

⏩ 17h20 : "Comment écouter de la musique vivante à Nancy ?" par Brigitte FAZAN. Elle a été Directrice administrative du conservatoire de Musique de Thionville, où elle a assuré notamment la programmation de l’ auditorium "l’Adagio" et le suivi de l’ensemble des événements culturels de la Ville. Directrice de la Culture à la Région Lorraine, elle a souhaité travailler plus en proximité des acteurs culturels. Elle est donc depuis 2016 directrice de l'Ensemble Poirel, "ce lieu singulier, dédié, de par la volonté même des époux Poirel, à toutes les formes d’expression culturelle". Elle est en outre responsable du "Spectacle vivant" aux Affaires culturelles de la Ville de Nancy. Dans son intervention, elle présente la place de la Musique Vivante à Nancy au travers de la diversité de ses festivals, de ses associations, de ses ensembles musicaux et de ses lieux de diffusion.

⏩ 18h00 : "L'Opéra national de Lorraine, l'orchestre Symphonique et Lyrique de Nancy (OSLN) et le CFA. Des'Lices d'Opéra" par Laurent SPIELMANN, Directeur de l'Opéra national de Lorraine et de l'OSLN et Mô FRUMHOLZ, Docteur en Sciences du langage, thérapeute Voix-Parole, présidente-créatrice de Des'Lices d'Opéra, qui ont présenté les métiers de la scène, la conception et le montage des spectacles, les publics, jeunes en particulier...

⏩ 18h30 : Déplacement vers l'Opéra

⏩ 19h00 : "Une demi-heure de répétition de l'opéra Werther (de Massenet)" grâce à l'initiative de l'association Des'lices d'Opéra. Entretien avec les artistes de Werther, animé par Claude CORTESE, Directeur de l’administration artistique de l'Opéra.

⏩ 20h30 : Fin de la Journée à Thème.


"RECHERCHE-INNOVATION-TRANSFERT"
Journée à Thème préparée par Christian G'SELL et organisée le jeudi 19 octobre 2017 à l'IUT de Moselle-Est (Saint-Avold) et au Composite-Park de Porcelette (en collaboration avec l'Institut de Soudure, le Pole de Plasturgie de l'Est, l'IRT M2P, l'Université de Lorraine, Plastinnov et TOTAL).
CLIQUEZ ICI  pour voir la présentation de Christian G'SELL
CLIQUEZ ICI  pour voir la présentation de Gilbert PITANCE
CLIQUEZ ICI  pour voir la présentation de Marius MIHALUTA
CLIQUEZ ICI  pour voir la vidéo du véhicule expérimental VéLV de l'Institut de Soudure
CLIQUEZ ICI  pour voir la présentation de Pierre TACHE
CLIQUEZ ICI  pour voir une présentation vidéo de Plast'Innov avec Frédéric FRADET
CLIQUEZ ICI  pour voir le diaporama préparé par Armand GUCKERT et Christian G'SELL


LES POLYMÈRES À L'IUT DE SAINT-AVOLD

L'IUT de Moselle-Est à Saint-Avold est l'une des composantes de l'Université de Lorraine qui délivre le Diplôme Universitaire de Technologie et la Licence Professionnelle. L'enseignement est proposé en formation initiale, en alternance ou en apprentissage. Sa spécialité principale est la chimie qui est enseignée depuis plus de 20 ans, avec intérêt particulier pour l'environnement. Au-delà des bases de la chimie organique et de la formulation, l'IUT propose une spécialisation dans les domaines de l'éco-conception, de la plasturgie et des matériaux composites. La recherche, menée en relation avec trois laboratoires de l'UL, permet aux étudiants de se familiariser avec les méthodes analytiques de pointe, en lien avec le monde industriel. De plus, l'IUT s'intéresse au transfert de technologie dans le domaine des polymères au travers de Plastinnov, qui coordonne la formation et la recherche dédiées au développement des PME locales au travers de programmes visant à mutualiser les équipements et à adapter les compétences des laboratoires et des établissements de formation en fonction des besoins industriels locaux.


LE COMPOSITE PARK DE PORCELETTE

Initialement conçu par le Pôle de Plasturgie de l'Est dont les installations d'innovation et de transfert étaient basées au nord de Saint-Avold, le Composite Park s'est progressivement développé à Porcelette, sur un terrain libéré par la fermeture d'anciennes installations pétrochimiques. À quelques kilomètres seulement de la frontière sarroise, le site est exceptionnel, entouré de forêt et d'accès aisé. Coordonné par l'Institut de Soudure, il regroupe "Composite Integrity" (contrôle non destructif de pièces composites), "Compose Tech Industrie" (fabrication de composites stratégiques), "IRT-M2P" (Institut de Recherche Technologique sur les matériaux et les procédés) et "Plastinnov" (centre de transfert sur les polymères).

PROGRAMME DE LA JOURNÉE

08h15 : Départ de Nancy et de Metz vers l'IUT de Saint-Avold en covoiturage.
09h45-10h00 : Accueil à l'IUT avec 16 étudiants de Licence Pro de l'Université de Lorraine en cours de formation sur les matériaux composites.
10h00 - 10h20 : Message de Thierry ZIMNY Professeur, au nom de Philippe BURG, Directeur de l'IUT. Présentation des recherches.
10h20 - 10h35 : Christian G'SELL (EMERITES.LORRAINE). Importance croissante des composites. Recherche-Innovation-Transfert.
10h35 - 11h00 : Gilbert PITANCE (PPE). Histoire du Composite Park et des partenariats successifs.
11h00 - 11h35 : Marius MIHALUTA (IS). Évolution des matériaux composites pour l'industrie automobile, avec application aux véhicules.
11h35 - 12h10 : Pierre TACHE. Propriété intellectuelle. Sécurité des informations de la recherche et de la technologie.
12h10 - 14h30 : Déplacement au restaurant "Le Relais d'Alsace" de Porcelette et repas.
14h30 - 16h30 : Visite du Composite Park de Porcelette accompagnée par Gilbert PITANCE (PPE), Frédéric FRADET (Plastinnov), Audrey LE FICHANT (IRT-M2P), Thierry ZIMNY (IUT), Michel FICK (UL), Alain HAZOTTE (IRT-M2P), Eddie MULLER (Ville de Porcelette), Yamina AMARA (TOTAL) et d'autres responsables de l'innovation en Moselle-Est.
16h30 : Retour vers Saint-Avold, Metz ou Nancy en covoiturage.

BILAN DE LA MANIFESTATION

La journée a réuni 45 participants, y compris les étudiants et de nombreux invités de l'industrie et de l'Université de Lorraine. Pour agrémenter les choses, il faisait très beau et la végétation du Composite Park arboraient de belles couleurs.


"RECHERCHE AGRONOMIQUE ET FORESTIÈRE"

Journée à Thème le mercredi 7 juin 2017 de 08h30 à 18h00 au Domaine de la Bouzule (ENSAIA-UL) et au Centre de Recherche Forestière de Champenoux (INRA).
CLIQUEZ ICI  pour voir le diaporama de Christian G'SELL
CLIQUEZ ICI  pour voir le flyer-programme de la manifestation.

⏩  Matin : Domaine de la Bouzule

CLIQUEZ ICI  pour voir la présentation d'Alexandre LAFLOTTE (Directeur de la ferme) et d'Yves LE ROUX (Professeur à l'ENSAIA) intitulée : "Vers une transition écologique et énergétique"

Propriété de l’ENSAIA depuis la fin des années 60, la ferme expérimentale de la Bouzule est une exploitation laitière bovine et caprine s’étendant sur un domaine de près de 250 hectares de cultures et de prairies. 160 hectares sont localisés sur le site propre de la ferme. Les sites de Xirocourt et de Celles-sur-Plaine s’étendent respectivement sur 30 et 49 ha. Exploitation de type polyculture-élevage, la Bouzule est aussi un outil pédagogique utilisé en soutien pour la formation des élèves-ingénieurs et un laboratoire de recherche appliquée pour les unités de recherche de l’École. Elle dessine les contours de la ferme de demain par l’expérimentation et la mise en œuvre de nouvelles techniques et pratiques de culture et d’élevage. C'est une ferme durable ouvrant la voie à un modèle agronomique nouveau, fondé sur le renouvelable, l’autonomie et le respect de la biodiversité.
1) Production végétale
Colza, blé, orge, chanvre et tournesol, maïs, pois fourrager et luzerne sont cultivés à la Bouzule pour la vente et l’alimentation des animaux. Plusieurs rotations culturales sont testées dans le cadre du réseau national expérimental "Ecophyto" afin de diminuer la pression des produits phytosanitaires : colza, blé, orge sur 3 ans ; colza, blé, pois, blé, maïs, orge sur 6 ans par exemple. Une expérimentation sur la production de l’ortie comme ressource de fibres textiles et comme matière première pour l’alimentation animale a débuté depuis 2 ans. Un essai quasi-unique en France d’agroforesterie est en cours en partenariat avec l’INRA de Champenoux.
2) Production animale
Aux côtés d’une trentaine de vaches allaitantes charolaises, la Bouzule regroupe 80 vaches laitières, de race Prim'Holstein. Une trentaine de bœufs complète également le cheptel. La production laitière de la Bouzule est au cœur de la l’exploitation avec une production annuelle de 600 000 litres de lait.
3) Production fromagère
Environ 100 chèvres de race Alpine chamoisée côtoient les bovins. Elles produisent près de 100 000 litres de lait par an. La totalité de la production laitière est transformée sur place en fromages au lait cru. Il s’agit principalement de fromage frais se présentant sous la forme de petits crottins de 125 grammes pouvant être natures ou enrobés de différentes épices. La fromagerie produit également de la tomme. Près de 150 000 crottins sont produits par an. La production, commercialisée sous la marque "Fromage de Chèvre de la Bouzule", est destinée aux lorrains via les marchés locaux et les grandes surfaces.
4) L’autonomie au cœur du développement de la ferme
La question de l’autonomie énergétique par le développement de la méthanisation est au cœur du développement de la ferme expérimentale. La méthanisation, processus naturel biologique de dégradation d’effluents d’élevage (lisier, fumier) permet de transformer cette matière organique en biogaz, mélange de méthane et de CO2. Gaz biologique, renouvelable, le méthane est également inflammable. Il peut donc servir à alimenter des moteurs, produire de l’électricité, générer de la chaleur pour le chauffage de bâtiments. Le méthaniseur de 400 m3 permet actuellement de produire 300 000 kWh électrique et autant en chaleur. Un pilote de 2 m3 a également été installé pour des essais sur le process et les intrants afin d’optimiser les rendements.

 ⏩  Après-midi : Centre INRA de Champenoux

CLIQUEZ ICI  pour voir la présentation introductive
d'Erwin DREYER (Directeur du centre de recherches)

CLIQUEZ ICI  pour voir la présentation de Benoît MARÇAIS
(Chef d'équipe) intitulée "Le changement climatique, risques et opportunités pour les agents pathogènes"

CLIQUEZ ICI pour voir la présentation de François LE TACON (Directeur de Recherches Émérite)
intitulée "L'arboretum d'Amance"

L’INRA en Lorraine, ce sont 16 unités, majoritairement mixtes ou sous contrat, soit une communauté scientifique d’environ 500 personnes (tous employeurs confondus). Les recherches menées se structurent autour de deux axes : "forêt-bois-territoires" et "ingénierie et sécurité sanitaire des aliments". Dans le cadre d’un partenariat étroit avec AgroParisTech et l’Université de Lorraine, le centre INRA de Nancy-Lorraine développe des recherches sur les écosystèmes forestiers et associés (notamment les prairies) et sur l’ingénierie et la sécurité sanitaire des aliments.
Ces travaux sont à la fois fondamentaux et appliqués : ils répondent aux questions posées par la société et par les décideurs tout en contribuant à l’avancée des connaissances (surtout dans les sciences sociales et du vivant).
Les recherches de l’INRA en Lorraine contribuent à l’adaptation des forêts aux changements climatiques, à la durabilité de la production forestière et à l’innovation dans la filière forêt-bois. Pour répondre à ces défis, l’institut entretient des liens étroits avec la filière forêt-bois et avec les acteurs du monde agricole.
Les unités de recherche présentes sur le site de Champenoux travaillent sur la biochimie des écosystèmes forestiers, l'écologie des forêts, prairies et systèmes aquatiques, l'écophysiologie forestière, les interactions arbres/microorganismes et les ressources forêt bois. De plus, le site abrite le laboratoire d’excellence "ARBRE" qui implique plusieurs partenaires pour la recherche forestière et ses applications, il a pour objectifs d’améliorer les connaissances fondamentales de la biologie des arbres forestiers, d’explorer et d'analyser le fonctionnement des écosystèmes forestiers dans un contexte de changement global, de proposer de nouvelles pistes pour leur préservation, d’élaborer de nouveaux usages du bois pour une meilleure valorisation des forêts et de diffuser les connaissances acquises aux bénéfices de la science et de la société.
Enfin, L’arboretum d’Amance constitue un site unique dans tout l’Est de la France. Il comporte plus de 400 espèces d’arbres d’Amérique du Nord, d’Europe, du pourtour méditerranéen et d’Asie. Propriété de l’INRA, le site de l'arboretum est normalement réservé à la recherche, mais il sera ouvert exceptionnellement à notre intention. Nous l'avons visité sous la conduite de François LE TACON qui nous en a fait admirer les spécimens les plus remarquables.

"VINS ET FROMAGES EN ACCORD"
Journée à Thème préparée par Jean-Bernard MILLIÈRE et organisée le jeudi 11 mai 2017
de 08h30 à 15h30 à l'ENSAIA (Amphi Cuénot) et dans la salle IRIS de la Bibliothèque Universitaire.

CLIQUEZ ICI  pour voir le flyer de la Journée à Thème.
CLIQUEZ ICI  pour voir le diaporama de la Journée à Thème

CONTEXTE ET OBJECTIFS DE LA JOURNÉE 

Vins et fromages : ces deux aliments laissent peu de personnes indifférentes. Ils réveillent en chacun de nous des souvenirs, des sensations agréables, des découvertes. Indissociables d’un bon repas et même placés après des mets savoureux, ils éveillent nos sens par leur diversité d'aspects, de couleurs, de textures et de flaveurs. Ces deux produits fermentés sont issus d’un terroir, d’un savoir-faire ancestral, d’avancées technologiques et scientifiques.. Ce sont des fleurons incontestés de notre patrimoine gastronomique. A priori, tout semble cependant les opposer : i) leurs origines, animale pour les fromages, végétale pour les vins, ii) leurs compositions et leurs perceptions en bouche.
Les accords, fort judicieux, avec des produits issus d’un même terroir, restent toujours d’actualité. Encore souvent, le vin rouge, qui accompagne traditionnellement le plat précédent, est conservé pour le plateau de fromages. Cette habitude est actuellement modifiée. En effet, une nouvelle tendance a vu le jour, car le vin blanc sec ou liquoreux, le champagne, le cidre, la bière ou plus récemment le thé s’invitent maintenant à table pour sublimer notre plateau de fromages.
Comment donc créer des mariages harmonieux et ne pas faire de faute de goût en tentant d’associer les vins et les fromages ?
C’est à toutes ces problématiques que cette journée a tenté de répondre. Avec des centaines de fromages et une telle diversité de vins, une multitude de combinaisons s’offrent à nous.
L'objectif de cette journée n’avait pas de bouleverser nos habitudes alimentaires. En revanche, elle nous a permis de découvrir de nouveaux accords fort agréables.

PROGRAMME DE LA MANIFESTATION 

09h00 - Introduction par Guido RYCHEN, Professeur, Directeur de l’ENSAIA.
09h10 - De la diversité des fromages. Terroir, technologie, typologie. Par Jean-Bernard MILLIÈRE, Professeur à l’IUT-NB et à l'ENSAIA.
10h00 - Levures : leur rôle dans la richesse aromatique d'un vin, Intérêt de la redécouverte de la biodiversité des levures et de leur potentiel en vinification. Par Raphaëlle TOURDOT-MARÉCHAL, HDR, MCF, Institut Universitaire de la Vigne et du Vin (IUVV), Dijon, UMR UB/ASD Procédés Alimentaires et Microbiologiques, Équipe VALMIS.
10h45 - Pause café-viennoiserie. Moment de rencontres et d’échanges dans la Salle IRIS, à la Bibliothèque.
11h10 - Influence du terroir sur la typicité du vin. L’exemple du Grand-Est permet d’expliquer la diversité des productions de notre région. Par Jean-Paul HATON, Professeur émérite UL, LORIA.
12h00 - L’analyse sensorielle au service de l’étude des associations vin-fromage. Quel vin boire avec quel   fromage ? Par Pascal SCHLICH,  Dr INRA. Centre des Sciences du Goût et de l’Alimentation (CSGA), Dijon.
12h50 - Dégustation-repas (Salle IRIS) autour de 16 fromages appartenant à diverses familles technologiques, présentés avec des vins différents. Un relevé de données provenant de tous les participants permettra d’apprécier et de cerner les meilleurs accords vins et fromages. Animation de la dégustation par l'ensemble des conférenciers et par Philippe MARCHAND, affineur-négociant en
fromages à Nancy.
15h30 - Fin de la manifestation
Journée à Thème le 20/10/2016 à la Faculté de Médecine de Nancy-Brabois,
préparée par Christian G'SELL (Président d'EMERITES.LORRAINE) et François MATH (Professeur émérite). 

CLIQUEZ ICI  pour voir le flyer de la journée.
Les exposés ont été les suivants :
- Hydrogéologie des nappes d'eaux thermales dans la région Grand Est
par Serge BOULY, Maire de Laneuveville-devant-Nancy, Vice-président du Grand-Nancy.
- Propriétés physico-chimiques des eaux thermales
par Jean-François MUNOZ, Directeur du Laboratoire d'Hydrologie de Nancy.
Influence de l'agriculture sur la qualité des eaux thermales
par Marc BENOÎT, Directeur de Recherche à l'INRA, Unité de recherche ASTER, 88500 Mirecourt.
- Histoire du thermalisme de l'époque gallo-romaine jusqu'à nos jours
par Hélène LENATTIER, membre de l'ALS, ancienne directrice d'entreprise
- Effet des cures thermales sur les maladies ostéo-articulaires
par Isabelle CHARY-VALCKENAERE, Chef de Service de Rhumatologie au CHU de Nancy.
- Étude bénéfice/risque du thermalisme pour la santé et les enjeux économiques
par Jean-Pierre NICOLAS, Professeur émérite de l'UL, Académie Nationale de Médecine.
- La revitalisation du thermalisme à Nancy
par Marie-Catherine TALLOT, Conseillère du Grand-Nancy, déléguée "Grand-Nancy-Thermal"
CLIQUEZ ICI  pour voir les photos prises au cours de la journée.

"LES LÉGUMINEUSES"
Journée à Thème le 11/05/2016 au Lycée Stanislas (Villers-le-Nancy) et au Jardin Botanique du Montet, préparée par Armand GUCKERT (Professeur Émérite de l'UL, ENSAIA)
CLIQUEZ ICI  pour télécharger le flyer de la manifestation
CLIQUEZ ICI  pour visionner la présentation d'Armand GUCKERT
CLIQUEZ ICI  pour visionner la présentation d'Élise BOURCIER

"NOUVELLES MÉTHODES DE PÉDAGOGIE CHIRURGICALE FONDÉES SUR LA SIMULATION NUMÉRIQUE"
Journée à Thème le 25/02/2016 à l'École de Chirurgie et au Siège de la Faculté de Médecine.
L'École de Chirurgie de Nancy (faculté de Médecine), dotée d'un équipement très moderne, est fière de le présenter aux Professeurs Émérites et Honoraires de l'Université de Lorraine.
CLIQUEZ ICI  pour visionner une conférence donnée par le Dr. TRAN lors d'un colloque organisé par Alain ANTOINE (IAE) en juin 2013.
CLIQUEZ ICI  pour visionner le diaporama du séminaire de Jacques HUBERT sur l'apprentissage de la chirurgie robotique.

Journées à Thème le 01/10/2014 et le 02/10/2014 sur le thème "Coopération entre générations pour un monde durable" à l'Ecole des Mines de Nancy, Campus ARTEM
La participation au colloque est nombreuse et diversifiée. Sur les 140 personnes présentes pendant les deux demi-journées, on compte certes une majorité de professeurs et chercheurs émérites membres de l'association, mais également une délégation d'émérites de Toulouse, des collègues en activités, 23 étudiants de 2ème cycle universitaire, ainsi que des ingénieurs et cadres retraités de l'industrie. Les exposés y sont donnés par des professeurs issus de l'UL et d'universités extérieures à notre région, ainsi que de dirigeants de grands groupes industriels (Saint-Gobain PAM, Total, EDF, Paradygm Geophysical…). Bien entendu, les PME régionales n'ont sont pas oubliées, pour preuve le soutien de la CCI de Meurthe et Moselle et de responsables d'entreprises issues de la recherche fondamentale (Plant Advanced Technology). Quant aux aspects sociétaux du problème traité, ils sont explicités par Roger CAYZELLE (Président du CESEL), José Rose (sociologue spécialiste de l'insertion des jeunes diplômés) et Jean-Pierre Finance (délégué permanent de la CPU auprès de la Commission européenne). Des conditions privilégiées sont par ailleurs accordées à un groupe d'étudiants de l'UL (niveau bac+5 et doctorants). Les autorités régionales ont bien perçu l'enjeu de cette manifestation, pour preuve l'exposé de clôture très remarqué par lequel Christophe CHOSEROT (Vice-Président de la Région Lorraine) confirme son soutien aux projets de l'association EMERITES.LORRAINE.