TCF



CLIQUEZ ICI  POUR ACCÉDER AU SITE DE "THE CONVERSATION FRANCE"
À partir de ce site, inscrivez-vous comme lecteur pour recevoir régulièrement les éditions nouvelles. Il sera temps ensuite de vous inscrire comme auteur lorsque vous aurez une idée intéressante de publication à partager avec le plus grand nombre. Si vous souhaitez échanger avec les responsables du groupe de travail sur "The Conversation" à l'Université de Lorraine, passez un message à l'adresse 
suivante : gt-theconversation@univ-lorraine.fr.
Voir ci-dessous l'édition du week-end du 15 septembre 2018

L'affaire Maurice Audin

Enfin ! la France reconnaît sa responsabilité dans la mort du mathématicien Maurice Audin
Cédric Villani, Université de Lyon
La France vient de reconnaître l'implication des autorités civiles et militaires de l'époque dans la disparition, le 11 juin 1957 du mathématicien Maurice Audin.
À quoi va servir la reconnaissance de l’implication de l’État dans la mort de Maurice Audin
Sylvie Thénault, Centre national de la recherche scientifique (CNRS)
La disparition de Maurice Audin résulte d’un système, elle n’est pas un accident, elle n’est pas une bavure, elle n’est pas un excès : la reconnaissance de l’État le montre.

Culture

Au Brésil, la culture immolée : une anthropologue raconte
Aparecida Vilaça, Universidade Federal do Rio de Janeiro
"Un savoir perdu pour nous, pour nos descendants et pour les peuples autochtones" : le récit de l’anthropologue Aparecida Vilaça face au désastre de l’incendie du musée national ravagé par les flammes.

Économie + Entreprise

Fait religieux en entreprise : après Baby-Loup, le grand flou
Hugo Gaillard, Le Mans Université
Un comité de l’ONU a donné raison à Fatima Afif, licenciée de la crèche Baby-Loup pour avoir refusé de retirer son voile. Un évènement qui complique encore la gestion du fait religieux en entreprise.

Éducation

Mieux orienter les étudiants : l’autre promesse déçue de Parcoursup ?
Julien Gossa, Université de Strasbourg
Outre une meilleure efficacité dans l’affectation des étudiants, la plate-forme Parcoursup promettait aussi de mieux accompagner les jeunes qui s’inscrivent dans le supérieur. Qu’en est-il ?

Environnement + Énergie

Paris sans voiture, on en rêvait déjà en 1790
Arnaud Exbalin, Université Paris Nanterre – Université Paris Lumières
Ce dimanche 16 septembre se tiendra la Journée sans voiture à Paris. L’occasion de se plonger dans le passé et découvrir que cette question préoccupe les Parisiens de longue date.

Politique + Société

Serena Williams, une icône qui dérange
Marie-Cécile Naves, Université Paris Nanterre – Université Paris Lumières
La tenniswoman bouscule les normes genrées dans le sport en invitant les femmes, notamment africaines-américaines, à ne pas accepter les inégalités.

Santé

Le changement climatique risque d’accroître le nombre de suicides
Francis Vergunst, Université de Montréal; Helen Louise Berry, University of Sydney; Massimiliano Orri, McGill University
Le changement climatique menace aussi notre santé mentale. Pour combattre la hausse des suicides résultant de l’augmentation des températures, la solution pourrait être de créer du lien social.

Science + Tech

Ne me cassez pas les chromosomes !
Pierre Leblond, Université de Lorraine
Tous les jours l’ADN de nos chromosomes subit des dommages pouvant aller jusqu’à la cassure. Si les conséquences peuvent être létales pour la cellule, c’est aussi une source d’évolution !
UN ÉMÉRITE A PUBLIÉ DANS "THE CONVERSATION"

Notre ami Jean-Pierre JACQUOT, récemment entré au sein de l'Association, est Professeur de  Biologie et Biochimie végétales à l'Université de Lorraine. Il est membre de l'Institut Universitaire de France.
Jean-Pierre a publié dans "The Conversation France" du 25 mars 2018 un article intitulé "Debate: On the place of mankind in evolution, ethics and nutrition". Il y analyse d'un point de vue éthique la place de l'Homme dans la Nature, notamment en ce qui concerne son alimentation en viande ou en végétaux. C'est une analyse originale et concise qui adresse des questions faisant souvent débat.
Au delà de l'intérêt du sujet traité, c'est la preuve que la revue en ligne accueille volontiers les contributions spontanées des émérites.

CLIQUEZ ICI  pour accéder au texte intégral de cet article

COMMENT PUBLIER DANS "THE CONVERSATION" ?

Par Julien FALGAS, Chargé de médias "Recherche" à l'Université de Lorraine (Direction de la Communication)

Le dispositif "The Conversation" a été conçu pour être le plus simple possible : des dizaines de milliers d’universitaires de par le monde y ont déjà contribué. ET POURQUOI PAS VOUS ?
C'est gratuit, facile et rapide. De plus, vous serez assistés par une équipe de journalismes professionnels qui vous aideront, si c'est nécessaire, à mettre ne forme votre contribution pour qu'elle soit accessible par le plus grand nombre. Voici la procédure concrète à suivre pour publier un article.

1) Cliquez sur "Devenir auteur" dans le bandeau supérieur de The Conversation France et suivez les instructions à l’écran pour créer votre profil.

2) Une fois identifié sur le site, rendez-vous sur votre "Tableau de bord" pour "Proposer une idée d’article" et remplissez le formulaire. A ce stade il s’agit seulement de décrire votre sujet en quelques lignes.
3) Un journaliste vous recontactera afin de définir avec vous les modalités de votre collaboration : angle de l’article, calendrier…

4) L’interface d’écriture permet de suivre l’historique de votre texte et de retrouver n’importe quel état antérieur de celui-ci au fil de la collaboration avec le journaliste.
5) Lorsque vous êtes prêt à publier, remplissez la déclaration d’intérêt et soumettez l’article pour publication.
6) Le journaliste déterminera la date de publication la plus pertinente et sollicitera votre validation définitive. Pensez à surveiller votre boîte courriel.
7) Après la publication, vous pourrez consulter les statistiques d’audience de votre article depuis votre "Tableau de bord" et, bien sûr, renouveler l’expérience !